Food truck : quand Paris sent le bon burger

19 juin

Depuis plusieurs mois, les Parisiens suivent au quotidien les pérégrinations d’un camion itinérant conduit par Kristin Frederick, une cuisto américaine susceptible de nous réconcilier avec la gastronomie made in US. Cette sympathique fille nourrit chaque jour une centaine de petits Frenchys désormais accros à ses burgers maison.  

Sur des buns boulangés, le Camion qui Fume propose un steak haché minute, surmonté d’une tranche de cheddar, d’oignons (frais, frits ou rissolés), de tomates, de salade, d’une sauce BBQ, mais également de porc mijoté, de frites dorées à souhait… bref, un menu 100 % Manhattan, digne de ceux pour lesquels on pourrait traverser l’Atlantique afin de se bâfrer dans un snack new-yorkais.

La baraque à frites croisée avec les principes culinaire d’une véritable cuisinière, ça donne 45 minutes de queue chaque midi, sur un trottoir de Paris, histoire d’avaler sa dose de bœuf et de déguster, in fine, un cheese cake à tomber ! Nul ne sait à l’avance où le food truck va poser ses cales, mais en se connectant à Tweeter, Facebook ou sur le site de Kristin, on suit à la trace le parcours du véhicule. Ses coins de prédilections ? La place de la Madeleine et le MK2 du 13e.

Le goût du hamburger des fifties sur les trottoirs de Paris…

Les plus : la fraîcheur et la qualité des plats, servis avec le sourire.

Les moins : la mauvaise blague, comme s’entendre dire après 20 minutes de queue : "Désolée, c’est fini pour les burgers, nous n’avons plus de pain !" Aïe, ça fait mal, mais c’est parfois l’occasion de découvrir d’autres plats moins populaires mais tout aussi savoureux comme les onion rings ou le coleslaw.

Et côté prix, pas de mauvaise surprise : le burger-frites, c’est 10 euros tout rond et copieusement servi.

Le dernier défi de Kristin : réconcilier les Parisiens avec le lapin. La collective Lapin de France a fait appel aux talents de la demoiselle afin qu’elle mette à sa carte un ou plusieurs plats de lapin. A venir, burger de lapin à l’aïoli oignons caramélisés, brochette de lapin et ses pointes d’asperges vertes, tacos de lapin au guacamole, et brochette au romarin marinée au citron confit. Un joli programme à suivre dés la fin juin…

Pour les non-Parisiens, gageons que le succès remporté par le Camion qui Fume fasse des émules dans d’autres grandes villes de France. C’est déjà le cas ? Qu’attendez-vous pour nous le faire savoir !

Concocté par la Serial mother

Une Réponse to “Food truck : quand Paris sent le bon burger”

  1. flou 19 juin 2012 at 13:38 #

    à Milan, la folie des burgers a commencé aussi, mais pas encore en mode itinérant!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 260 autres abonnés

%d bloggers like this: