Dix trucs à savoir sur Miró (expo à Rome jusqu’au 23 août 2012)

26 mai

Sans titre, Joan Miró, 1978 – crédits @www.chiostrodelbramante.it

Faut naïf, génie authentique, Joan Mirò fait l’objet d’une rétrospective intitulée Lumière et Poésie organisée à Rome dans le Cloître de Bramante, un lieu hors du temps niché derrière la Piazza Navona. 

C’était l’occasion de (re)tester et approuver les vertus thérapeutiques de son œuvre : dix minutes de Miro-thérapie produisent chez moi un effet extatique. Encore mieux qu’une cure de vitamine D.

Ça m’a aussi donné l’envie d’en savoir plus sur le peintre majorquin. Résultat des courses, voici dix détails originaux que je retiens à propos de Joan Mirò :

 Le corps de ma brune (Painting Poem), Joan Mirò, 1925 – crédits @www.paintingdb.com

1. Ses « drôles de dessins d’enfants » s’arrachent à prix d’or. Dernier record en date : en février dernier, Christie’s a orchestré la vente de Le corps de ma brune (Painting Poem, 1925, ci-dessus) pour plus de £20 millions. Pas mal, pour du gribouillage… Faut dire que Joan Mirò, en plus des Beaux Arts, il a fait une Business school. 

2. Oui, Mirò a fait une école de commerce : mais c’était pour faire plaisir à Papa. Après, il a fait une dépression nerveuse. Du coup Papa a dit ok pour les Beaux Arts.

3. Le petit Joan a exécuté sa première toile à l’âge de huit ans. Chez les Miró-Ferrà, on ne devient pas artiste, on nait artiste.

4. Mirò hallucinait : à vingt ans, sans un sou en poche, il s’installe à Paris pour se rapprocher de l’avant-garde artistique. Il raconte que la faim, qui le fait délirer, est l’une de ses sources d’inspiration fétiches.

Lithographe pour Le lézard en plumes, Joan Mirò,
crédits @spaightwoodgalleries.com

5. Mirò se définissait comme un « catalan international » : au siècle dernier, les nationalités étaient vachement à la mode – chaque « nation » revendiquant drapeau, frontières et spécificité culinaire (cf: poudrière des Balkans). Avec un siècle d’avance sur son temps, Mirò, lui, était déjà en proie à la crise identitaire des années 2K, déchiré entre régionalisme et mondialisme. Pré-cur-seur.

6. Son copain André (Breton) a dit de lui  : « Miró est le plus surréaliste d’entre nous ». Et c’est le pape du surréalisme (= l’art comme expression directe du subconscient), auteur du Manifeste, qui le dit. Avec ses penchants autistes, Miró n’a pas simplement suivi le mouvement, il l’a carrément inspiré (univers onirique, symbolisme primitif), avant de le rejeter.

Les surréalistes (1930) : Salvador (Dali), Paul (Eluard), Max (Ernst), Man (Ray), Luis (Bunuel), Joan (Miro) et Marcel (Duchamp) – crédits @loveisspeed.blogspot.com

7. Joan Miró était beau comme un Dieu

Autoportrait, Joan Mirò, 1919 – crédits @autoritratti.wordpress.com

Joan Miró, par Man Ray – crédits @ http://www.andrebreton.fr !

Bon, après, il y a les goûts et les couleurs.

Autoportrait, Joan Mirò, 1960 – crédits@lesplusbeauxautoportraits.wordpress.com

8. La légendaire expression de NTM « Mais t’es miro ou quoi ?? » : rien à voir avec l’artiste.

9. Les Twin Towers se sont effondrées sur la première tapisserie originale de Miró, conçue en 1974 pour orner le hall du World Trade Center (Tour no.2).

10. Miro a breveté un langage pictural unique : les spécialistes parlent carrément de « calligraphie mironienne ». C’est encore plus efficace qu’une signature. Les traits qui dansent sur les toiles composent un alphabet unique, omniprésent dans son œuvre. Chaque signe contient une clé, un code plus ou moins facile à décrypter, et participe à un langage plastique qui puise dans les éléments naturels (lunes, étoiles), les symboles mathématiques et les formes géométriques. Un vrai jeu d’enfant.

La Sieste, Joan Mirò,1925 – @museum-frieder-burda.de

Vous avez jusqu’au 23 août pour vous irradier des variations poétiques du génie ibérique. Foncez !

Mirò! Poesia e luce
(Mirò! Poésie et lumière)

Chiostro del Bramante, Roma, Italia
www.mostramiro.it
www.chiostrodelbramante.it

Promulgué par l’Altesse mondialiste

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 264 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :