Exit Lady Gaga, vive Lady Yoga

6 juin


Dimanche matin, dans un centre de yoga du Quartier latin, en plein cœur de Paris (spécial bobos). Perchés sur une jambe, 30 yogis immobiles vibrent intérieurement au son des cloches de Notre-Dame, les bras en croix, visages tournés vers le ciel, fronts déplissés. Silence religieux dans la salle.

Si tu penses « mais c’est quoi ces freaks ?« , cet article est pour toi.

Souviens-toi de ta première bouchée de wasabi, le mouvement de recul, c’est bizarre, c’est vert, ça pique… et au final, c’est trop bien. Le yoga, c’est un peu pareil. Sauf que c’est indien, pas japonais.

Comme tout adepte, j’ai d’abord été noyée par un flot de noms bizarres, hindous apparemment (sanskrit en fait, autant dire du martien). Voici donc une petite note explicative et non exhaustive à destination du curieux un peu pressé qui voudrait sauter l’étape du rite initiatique où l’on ne comprend rien, et arriver directement à la case pratique.

Le yoga, kezako ?

Pratique physique et spirituelle liée à une religion (hindoue, cette fois c’est sûr), le yoga est une philosophie, un art de vivre. Oui, on a le droit de piocher et de dire que c’est juste du sport. Oui, certains centres sont plus ou moins répertoriés comme des sectes. Mais non, voyons, pas tous.

De toute façon, le yoga c’est comme les maths à l’école, on aime quand le prof est bon.

Pour filer la métaphore, et pour simplifier, disons que l’algèbre du yoga, c’est la méditation. La géométrie, c’est le hatha yoga. Si les deux sont liés, pratiquer l’un sans l’autre est tout a fait possible. Laissons la méditation de côté pour l’instant.

Le hatha yoga, la forme la plus populaire en Occident, enseigne à respirer en pratiquant des séries d’exercices. Réguler son souffle (pranayama) permet d’améliorer sa concentration, gérer ses émotions, se préparer mentalement à l’effort physique, l’accompagner. Parfait pour les débutants. Plus ou moins compliquées, les postures (asanas) portent des noms enfantins souvent empruntés au lexique végétal ou animal – arbre, chat, scorpion, cobra, etc. Excellents pour l’équilibre et la coordination, les exercices musclent et détendent le corps en profondeur. Et pratiqués à plusieurs, ça donne de très jolies chorégraphies.


Gagner en souplesse d’esprit, en souplesse physique, bref en souplesse… Le yoga est fortement recommandé aux fumeurs pénitents, aux insomniaques, aux hystériques, aux psycho-rigides, aux victimes de vertige et de tensions dorsales, aux Desperate Housewives neurasthéniques et à tous les urbains stressés qui ont pigé les limites du lexomil et cherchent un moyen 100% naturel de décompresser.

Les différents styles de yoga insistent tout simplement sur telle ou telle composante de la formule postures + souffle + relaxation.

Mini lexique pour savoir où dérouler son tapis :

- L’Anusara Yoga : le yoga du cœur. Pour ceux qui veulent développer un bon karma, yoga gracieux et sportif axé sur la compassion et les qualités humaines. Illumination garantie. Pratique qui déchire à L.A., créée par un ami : John Friend (en vrai, il s’appelle Smith. Lol.)

- L’Ashtanga Yoga : le yoga des sportifs. J’infligerais bien un cours niveau 3 aux ignares qui pensent que le yoga, c’est la position du lotus suivi d’un thé vert bio. Très tonique, il permet d’éliminer les toxines en misant sur des enchaînements rapides et des postures que jamais, JAMAIS tu ne pensais pouvoir les faire. La preuve en image :

Trop fastoche hein ? Chiche.

- Le Bikram Yoga : attention, ça chauffe. Yoga à la Rocky Balboa, dans un environnement chaud, très chaud, humide et collant, c’est à dire dans un sauna ou comme à l’origine, en Inde au mois d’août à 45°C. Ça respire du lourd. Ceux qui survivent a deux heures de séance en sortent avec trois kilos en moins et un halo de lumière autour du crane.

- Le Yoga Iyengar : le yoga des perfectionnistes. Moins spectaculaire et plus rigoureux. Ce n’est pas la performance qui prime, c’est l’alignement, et la discipline. D’ailleurs, l’utilisation de supports est de mise (blocs, ceintures et autres coussins) pour palier à un éventuel manque de souplesse. Oui, ça tire, oui ça fait mal, mais pense à la noblesse du truc. Serre les poings, les dents, les fesses… Voilà, tu as saisi l’esprit.

- Le Kundalini yoga : une branche qui diffère du hatha traditionnel. On mise tout sur l’ouverture des sept chakras, ces centres d’énergies situés le long de l’épine dorsale. Yoga dynamique (pas forcement sportif) excellent pour visualiser le lien corps – mental.

- Le Vinyasa Yoga : forme de yoga très populaire, pratique fluide axée sur le mouvement. Danse de postures dynamiques. Yoga pour les esthètes, parfois appelée Hatha Flow ou Vinyasa Flow.

- Le Viniyoga : yoga doux, lent, très progressif et personnalisé. Parfait pour les tout petits, les personnes fragiles ou âgées qui ont besoin d’une pratique adaptée à leur rythme. Aussi appelé du nom de son fondateur, yoga Desikachar.

La liste est loin d’être exhaustive (n’hésitez pas à la compléter), mais allez, voici un petit dernier pour la route, l’Acro yoga, une pratique acrobatique, avec un ou plusieurs partenaires. Amateurs de galipettes, fans de cirque, ce yoga est pour vous !

Avis au néophyte : pas de panique, avant d’en arriver là, tu peux commencer par te réveiller chaque matin avec une salutation au soleil, le BA-BA du yoga (cf les 12 postures ci-dessous). Dix minutes de dévotion solaire quotidienne au saut du lit, c’est sourire béat assuré pour commencer la journée. A méditer !

Sun salutation. Hello sunshine.

Je passe le tuyau, parce qu’aujourd’hui, c’est quand je tombe sur un clip de Lady Gaga et sa bande que je me demande « mais c’est quoi ces freaks ? ». Marre de superficiel, envie de naturel…

Om shanti !

Promulgué par l’Altesse mondialiste


About these ads

7 Réponses to “Exit Lady Gaga, vive Lady Yoga”

  1. A l'Ecole D'une Médium 8 juin 2011 at 22:07 #

    Assez d’accord avec toi ! Marre du superficiel envie de naturel. Je reflechie très sérieusement à enfin (!) m’y mettre… Mais il y en a de tellement different. J’y vois un peu plus clair du coup. merci !!

  2. L'Executive pétasse 23 juillet 2011 at 18:20 #

    J’ai essayé et la récitation en sanskrit c’est pas pour moi. Par contre, efficace : j’ai eu des courbatures pendant 2 jours !

  3. Marie 25 juillet 2011 at 22:20 #

    Super, je like absolument! et souligne que l’auteur réussit avec brio à utiliser un langage branché pour parler de yoga. Il n’y a rien de non branché dans le yoga. D’ailleurs à New York, on n’est pas 100% hype sans son mat sous le bras, et son Mala au poignet. Enfin! il est temps les gens, de prendre soin de nous, et de transpirer sur d’autres rythmes que « seulement » ceux de Lady Gaga. :) Merci votre Altesse.

  4. dianette 2 septembre 2011 at 07:49 #

    à quand le gaga yoga? un genre de lady gaga au ralenti, ça médite sec là hein?

Trackbacks/Pingbacks

  1. 10 trucs pour tenir le coup jusqu’aux vacances… « Arsenic et Petites Culottes - 29 juin 2011

    […] des disciplines les plus efficaces pour se vider totalement la tête. Alternative zen ?  Le yoga, histoire de se remettre à respirer normalement dès aujourd’hui. Et pour éviter […]

  2. Power Plate : déesse ex-machina « Arsenic et Petites Culottes - 31 janvier 2012

    […] ne suffit pas pour dépenser son énergie : à compléter par d’autres activités, type yoga pour les non-énervées, ou zumba pour les zaccros qui veulent continuer à […]

  3. Accoucher à la maison, délire DIY ou vraie tendance ? « Arsenic et Petites Culottes - 22 mars 2012

    […] de yoga, née en Indonésie, Marie est une européenne nourrie de culture orientale et de médecine […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 265 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :