J’ai testé la douche autobronzante

13 juil

Plus question de passer à côté. C’est l’été, il fait chaud : que l’on soit plage ou piscine, le glas du maillot à sonné !

Deux pièces ou nageur, le plus difficile consiste à travailler la première scène, celle de l’apparition !

Pour ma part, l’événement s’est présenté le week-end dernier. Une fin de semaine qui s’annonçait idyllique : superbe maison de campagne, grande piscine, météo parfaite, copines aux top peaux mates et gaulées…

Bref, de quoi flipper, et même si  le régime forme et vitalité avait bien marché et qu’une partie de ma cellulite avait été dégommée, côté couleur c’était pas la panacée !

Jeudi après-midi, il ne me restait que trente heures pour apparaître uniformément bronzée à mon week-end girly. Vite, une solution d’urgence ! J’ai d’emblée éliminé les autobronzants classiques et leurs célèbres traces indélébiles pour me laisser séduire par les jolies promesses de la douche solaire.

Renseignements pris auprès de l’institut du coin qui pratiquait le soin, j’apprends que la douche me coûtera la modique somme de 25 € pour un bronzage qui durera 6 à 10 jours : banco !

Au téléphone, l’esthéticienne me prodigue ses conseils : « Vous vous gommez scrupuleusement de la tête aux pieds, et venez habillée de vêtements larges de couleur foncée et totalement démaquillée. »

Avec la tête que j’ai, l’idée de me balader démaquillée me donnerait presque envie de renoncer…

À mon arrivée, la « technicienne des peaux bronzées » m’offre une charlotte pour les cheveux, des semelles à coller sous la plante des pieds et une crème à appliquer « partout là ou vous ne voulez pas bronzer, ongles, sourcils… ». Une seule et dernière consigne : se mettre nue et bien suivre les indications de l’appareil qui va tout m’expliquer !

Je rentre seule dans la cabine, me déshabille, me crème là où il faut, colle les semelles sous mes pieds et m’ajuste la charlotte sur les cheveux.

La voix me dit de me placer sur les empreintes de pas, d’écarter les bras, les jambes et les doigts, les paumes relevées face au sol. J’y suis et j’appuie sur le bouton « ok ». Un peu frisquet, le jet qui m’asperge de la tête aux pieds !

"Friends" : Ross ou comment rater son bronzage à la Tanning Shower

Tournez-vous, dit la machine. Soudain me vient en tête la scène de Friends où Ross teste la douche autobronzante et oublie de se retourner. Oh my god ! Éviter le fou rire et faire demi-tour vite.

La voix m’indique d’appuyer sur le bouton de séchage d’abord une première fois, puis autant que je le désire tout en pivotant sur moi-même : élémentaire…

C’est fini,  je me regarde dans le miroir : whaou ! Même à mon retour de l’île Maurice, je n’avais pas cette tête-là.

J’ôte la charlotte. Horreur ! Elle a glissé de mes cheveux et recouvert la moitié de mon front : j’ai une frange ultra-bright. Pas top.

Avant d’enfiler mes vêtements, je dois arracher les semelles scotchées sous mes pieds et je me bousille les ongles en passant trois plombes à gratter la colle en excès. Mais une fois mes petons blackissimes glissés dans mes nouvelles tongs dorées, là j’avoue, ça le fait !

Le soir venu, mauvaise blague : dans la douche, l’eau est marron, tout part. Je vais me retrouver blanche comme la veille, le porte-monnaie délesté de 25 € : adieu mon week-end…

Mais non, une fois séchée, je découvre que la douche bronzante c’est un peu comme le deuxième effet Kiss Cool : d’abord on en sort teintée, puis l’autobronzant prend la relève et on paraît naturellement bronzée pendant plus d’une semaine.

Douche autobronzante, l'effet bonne mine garanti !

Le vendredi, au réveil, j’ai une vraie mine d’été et plus aucune envie de me maquiller.

Concocté par la Serial mother

About these ads

8 Réponses to “J’ai testé la douche autobronzante”

  1. aurelia 18 juillet 2010 at 11:50 #

    olalala veux ça moi aussi car avec mon teint de porcelaine je ne bronze pas. a quel institut tu l’as fait ?

  2. La serial mother 22 juillet 2010 at 08:56 #

    Chez Sunso, j’ai mis le lien dans l’article.
    Pour info, le gommage est vraiment incontournable. Tu nous raconteras…

  3. Leontine Rudkin 27 juillet 2010 at 19:08 #

    Excellent blog, i am heading over to check out your entire site now. I should just give up and take lessons from you

  4. La serial mother 26 août 2010 at 20:19 #

    Welcome !

  5. lesage 5 avril 2012 at 13:57 #

    Bonjour, il y à moins chère chez mégasun dans le 12 ème à Paris 19€ seulement

Trackbacks/Pingbacks

  1. La pensée positive de la rentrée | Arsenic et Petites Culottes - 26 août 2010

    [...] d’un autobronzant (et si on est rentrée depuis la mi-juillet, on peut même repasser par la case douche autobronzante). On prend un verre en fin de journée en terrasse. On garde les lunettes de soleil dans le [...]

  2. Rentrée sportive : les 5 commandements | Arsenic et Petites Culottes - 14 septembre 2010

    [...] votre peau, en prolongeant le hâle acquis durant l’été à l’aide d’un autobronzant, et allez faire une razzia chez American Apparel pour shopper des sapes à la fois relax et [...]

  3. 10 trucs pour tenir le coup jusqu’aux vacances… « Arsenic et Petites Culottes - 29 juin 2011

    [...] Mais qui est ce canon divinement hâlé dont tu aperçois le reflet dans la vitrine ? C’est toi ! Toi qui t’étais pourtant réveillée avec un teint de papier mâché. Le bronzage d’une semaine à Bali sans avoir décollé de Paris, y’a pas mieux pour se remonter le moral. Et pour le mode d’emploi c’est ici. [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 264 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :